Programme 2015 : 1re séance du séminaire « Proust et le roman moderne », 30/1

Présentation de la première séance (org. R. Rossi), vendredi 30 janvier 2015, 10h-13h,

UPEC, salle I3-218 (2e étage bât. principal I, campus centre)

invitation de Hugo Azérad (université de Cambridge, pour L’Univers constellé de Proust, Joyce et Faulkner: Le Concept d’épiphanie dans l’esthétique du modernisme, 2002)
et de Laurent Mattiussi (université de Lyon 3, pour Fictions de l’ipséité : essai sur l’invention narrative de soi. Beckett, Hesse, Kafka, Musil, Proust, Woolf, 2002)

Marcel Proust : un savoir de la crise au tournant du siècle

L’œuvre proustienne se situe dans ce moment d’implosion de la modernité, qui prend désormais en littérature le nom de « modernisme ». Bien que, comme l’a montré parmi d’autres Antoine Compagnon, la posture de Proust face aux progrès  de son époque puisse le classer comme « anti-moderne », la Recherche comme roman participe d’un mouvement souterrain et collectif qui bouleverse le récit fictionnel dans ses fondements mêmes .

Cette première séance du séminaire Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes présentera deux parcours de recherche différents, où l’approche comparatiste, la théorie et l’histoire littéraires se croisent et s’entremêlent pour développer deux des axes principaux du tournant épistémologique du début du XXe siècle : d’un côté la vision épiphanique comme manière nouvelle de donner forme aux structures de l’expérience, et de l’autre le discours du récit en tant que démarche de constitution de la subjectivité individuelle.

Hugo Azérad, enseignant de langue et littérature françaises à l’université de Cambridge, et Laurent Mattiussi, professeur de littérature générale et comparée à l’université Lyon  3 exposeront autour de ces thèmes leur réflexions sur le rapport de l’écriture proustienne aux œuvres littéraires et aux questions philosophiques qui traversent son époque, pas tant avec l’intention de faire des reconstructions que de nous donner de nouvelles clés de lecture et une mise en perspective de nos gestes critiques. » (RR)

Université Paris Est Créteil (UPEC), Campus centre, salle bâtiment I 3 – 218 (= 2e étage, couloir jaune)
plan pour rejoindre le campus,  ligne 8, métro Créteil université, et le bâtiment I


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *