Demandez le programme ! Colloque 23-25 juin, UPEC “Proust et le roman moderne, Perspectives comparatistes”

23-25 juin 2015

Université Paris Est Créteil (UPEC), salle des thèses

Organisé par Vincent Ferré, Delphine Paon, Raffaello Rossi

pour l’EA LIS 4395 « Lettres, Idées, Savoirs » avec le soutien de l’Ecole Doctorale « Cultures & sociétés » (Paris Est)

Le présent colloque – concluant le séminaire 2015, – organisé à l’université Paris Est Créteil proposera, pendant deux journées 1/2, des interventions de doctorants, docteurs, jeunes chercheurs ou chercheurs confirmés, relatives à l’œuvre de Proust, ses liens avec la modernité et le roman moderne, en littérature, littérature comparée, histoire, philosophie, études anglaises… dans une perspective comparatiste et pluridisciplinaire

Lire la suite

Programme 2015 : 2e séance du séminaire, 27/3 : Perspectives européennes (Dante, Goethe)

Perspectives européennes :

1. invitation de Jennifer Rushworth (université d’Oxford, auteur de la thèse ‘Discourses of Mourning in Dante, Petrarch, and Proust’ 2013) : intervention sur Proust et Dante

2. Intervention de Delphine Paon (enseignante, thèse en cours sur « Récit enchâssé et question de genre dans A la recherche du temps perdu de Proust et Wilhelm Meisters Lehrjahre de Goethe »)

3. Echange sur la proposition d’atelier « Proust » (org. par V. Ferré, D. Paon et R. Rossi) dans le cadre du congrès de la société française de littérature générale et comparée (Amiens, novembre 2015)

4. Point sur la séance 3 (vendredi 5 juin 2015) et le colloque des 24/25 juin 2015

5. Questions diverses

Programme 2015 : 1re séance du séminaire « Proust et le roman moderne », 30/1

Présentation de la première séance (org. R. Rossi), vendredi 30 janvier 2015, 10h-13h,

UPEC, salle I3-218 (2e étage bât. principal I, campus centre)

invitation de Hugo Azérad (université de Cambridge, pour L’Univers constellé de Proust, Joyce et Faulkner: Le Concept d’épiphanie dans l’esthétique du modernisme, 2002)
et de Laurent Mattiussi (université de Lyon 3, pour Fictions de l’ipséité : essai sur l’invention narrative de soi. Beckett, Hesse, Kafka, Musil, Proust, Woolf, 2002)

Marcel Proust : un savoir de la crise au tournant du siècle

L’œuvre proustienne se situe dans ce moment d’implosion de la modernité, qui prend désormais en littérature le nom de « modernisme ». Bien que, comme l’a montré parmi d’autres Antoine Compagnon, la posture de Proust face aux progrès  de son époque puisse le classer comme « anti-moderne », la Recherche comme roman participe d’un mouvement souterrain et collectif qui bouleverse le récit fictionnel dans ses fondements mêmes .

Cette première séance du séminaire Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes présentera deux parcours de recherche différents, où l’approche comparatiste, la théorie et l’histoire littéraires se croisent et s’entremêlent pour développer deux des axes principaux du tournant épistémologique du début du XXe siècle : d’un côté la vision épiphanique comme manière nouvelle de donner forme aux structures de l’expérience, et de l’autre le discours du récit en tant que démarche de constitution de la subjectivité individuelle.

Hugo Azérad, enseignant de langue et littérature françaises à l’université de Cambridge, et Laurent Mattiussi, professeur de littérature générale et comparée à l’université Lyon  3 exposeront autour de ces thèmes leur réflexions sur le rapport de l’écriture proustienne aux œuvres littéraires et aux questions philosophiques qui traversent son époque, pas tant avec l’intention de faire des reconstructions que de nous donner de nouvelles clés de lecture et une mise en perspective de nos gestes critiques. » (RR)

Université Paris Est Créteil (UPEC), Campus centre, salle bâtiment I 3 – 218 (= 2e étage, couloir jaune)
plan pour rejoindre le campus,  ligne 8, métro Créteil université, et le bâtiment I

Séminaire et colloque : programme doctoral 2015

Trois séances de séminaire : 30 janvier, 27 mars, 5 juin

première séance (org. R. Rossi), le vendredi 30 janvier 2015, 10h-13h, UPEC :
invitation de Hugo Azérad (université de Cambridge, auteur de L’Univers constellé de Proust, Joyce et Faulkner: Le Concept d’épiphanie dans l’esthétique du modernisme, 2002) et de Laurent Mattiussi (université de Lyon 3, auteur de Fictions de l’ipséité : essai sur l’invention narrative de soi. Beckett, Hesse, Kafka, Musil, Proust, Woolf, 2002).
Plus de détails ici

– deuxième séance (org. D. Paon), le vendredi 27 mars 2015, 10h-13h, UPEC :
invitation de Jennifer Rushworth (université d’Oxford, auteur de la thèse ‘Discourses of Mourning in Dante, Petrarch, and Proust’ 2013). Détails à venir

– troisième séance, le vendredi 5 juin 2015, 10h-13h, UPEC :
Cette séance de workshop servira à préparer le 4e temps du cycle de travail pour 2015

–  colloque : mercredi 24 et jeudi 25 juin 2015

appel à communications –  interventions de doctorants, docteurs, jeunes chercheurs ou chercheurs confirmés, relatives à l’oeuvre de Proust, en littérature, littérature comparée, histoire, philosophie, études anglaises… – pour deux journées de colloque, le mercredi 24 et le jeudi 25 juin, en lien avec un événement scientifique prévu à Nanterre le vendredi 26 juin.

Merci d’envoyer avant le 28 FEVRIER une proposition d’intervention – 1500 à 2000 signes et des indications biobibliographiques – à l’adresse suivante : proustromanmoderne@gmail.com

comité d’organisation (séances du séminaire) : Delphine Paon, Raffaello Rossi, avec Vincent Ferré
comité scientifique (séminaire et colloque) :  Delphine Paon, Raffaello Rossi, Michael Bigay, Manuelle Duszynski, Marguerite Mouton, Anca Muntean, Ruoshi Geng, Bachir Bourras, Agnès Edel-Roy, avec Vincent Ferré

avec le soutien du LIS (EA 4395, dir. B. Petey-Girard et P. Séverac) et de l’Ecole doctorale « Cultures & sociétés » de l’université Paris Est (dir. M.-E. Plagnol)

Proust et le roman moderne : présentation

Carnet de recherche collectif animé par des doctorants de l’équipe « Lettres, idées, savoirs » (LIS, EA 4395) de l’université Paris Est Créteil (UPEC) – encadrés par Vincent Ferré, PR en Littératures comparées -, dans une perspective pluridisciplinaire associant chercheurs confirmés et jeunes chercheurs de toute l’Europe – France, Royaume-Uni, Italie, Pays-Bas, Allemagne… – en littérature française, littérature comparée, histoire, études anglaises, philosophie…
Ce carnet accompagne un programme de recherche (préparé depuis 2013) sur l’oeuvre de Marcel Proust, ses liens avec la modernité et le roman moderne, dans un cadre  comparatiste.
Le programme comprend, pour 2015 : 3 demi-journées de séminaire (30 janvier, 27 mars, 5 juin) et un colloque les 24-25 juin à Paris Est Créteil.
Il se situe dans le prolongement du travail réalisé en 2006-2010 dans le cadre du programme « Proust dans la recherche comparatiste, bilan et nouvelles perspectives » dirigé par K. Haddad (Paris Ouest Nanterre) & V. Ferré – 3 journées d’étude publiées et un colloque publié en ligne – puis du programme franco-hollandais de 2010-2013 (colloques et journées à Paris 10 Nanterre, Anvers et Nimègue) dirigé par K. Haddad & F. Schuerewegen, avec V. Ferré.